Page d'accueil Page d'accueil Clinique Dr Perreault English version Formes usuelles Autres formes Traitement chirurgical Techniques chirurgicales Autres sujets
Traitement chirurgical

Conseils pré-opératoires

Anesthésie régionale

Conseils postopératoires

Complications générales

Complications spécifiques

Pronostic

S'occuper des ses oignons!

Conseils postopératoires

Premiers jours

    Vous garderez le pansement jusqu'à votre visite post-opératoire, donc une dizaine de jours. Mais si vous avez un peu trop saigné et que votre pansement est assez imbibé de sang (et pas juste une petite tache), avisez l'infirmier ou l'infirmière de la clinique qui vous donnera rendez-vous pour changer ce pansement avant la date prévue. Si vous avez ce problème ou tout autre dans les jours postopératoires, vous pourrez nous rejoindre en tout temps.  Il vous sera donné un numéro de pagette.

   À moins d'avis contraire, vous pourrez mettre du poids sur  votre pied opéré en autant que vous utilisiez la sandale noire postopératoire. Normalement vous n'avez pas besoin de béquilles (chirurgie d'un pied), à moins d'être un expert en béquilles et que vous êtes plus rapide en utilisant celles-ci. Autrement vous marcherez plus lentement en appuyant à plat sur votre sandale, ou en mettant plus de poids sur votre talon. Il faudra éviter de marcher sur le côté extérieur de votre pied opéré, car cette boîterie risque d'engendrer d'autres problèmes (maux à la hanche ou au dos). Dans les cas de chirurgie aux deux pieds il est préférable d'utiliser un déambulateur (marchette) pour les premiers jours.

    Vous pouvez enlever votre sandale lorsque vous êtes couché. Certains la garde la nuit les 2 premiers jours car elle est encore assez propre et comme le pied est encore sensible préfèrent ne pas y toucher... Les sandales n'ont pas de droite ou de gauche puisqu'elles s'attachent toutes du même côté.  Je ne conseille pas d'utiliser la sandale aux deux pieds si votre chirurgie n'est que d'un côté. Il est préférable d'avoir un bon soulier du côté non-opéré; juste s'assurer que votre talon correspond environ à celui de votre sandale chirurgicale. Elles peuvent paraître trop petite à cause du pansement au début, et trop grande par la suite, mais elles sont ajustables avec le velcro. Notez que la partie talonnière de la sandale est très large. Une fois le gros pansement initial enlevé, je vous conseille de mettre un feutre ou autre matériel en fer à cheval au niveau du talon afin que votre talon ne soit pas trop lâche dans votre sandale.
Vous devez garder cette sandale entre 4 et 5 semaines.

Vous garderez le pied opéré élevé le plus souvent possible durant la première semaine. Dès la première journée postopératoire vous êtes encouragé à remuer un peu les orteils, même s' ils ne bougent presque pas. Ceci contribura à réduire l'enflure (oedème) car les petits muscles des pieds sont les pompes veineuses qui activent la circulation. De façon similaire, bouger la cheville et le genou. Ceci est un moyen de prévenir les phlébites, bien que celle-ci sont extrêmement rares (moins de 1 sur 2,000) car la chirurgie est faite sous anesthésie locale et que vous bougez immédiatement après la chirurgie.   L'idéal sera de mettre deux à trois oreillers sous le mollet afin que votre pied soit plus élevé que votre coeur et de bouger la jambe, la cheville et les orteils. Par la suite votre pied… vous dira quand il aura besoin d'être surélevé. Si vous êtes debout depuis un moment et que vous sentez qu'il y a une certaine pression, c'est le temps de relever votre pied.

    Si vous sentez que votre pied est trop serré par le pansement, vous pouvez enlever le bandage élastique et le remettre moins serré. Si malgré ceci, il est encore trop serré, vous pouvez utiliser des ciseaux,  couper le pansement blanc (kling) sur le dessus du pied. (sans toutefois le dérouler) et remettre le bandage élastique moins serré. Si vous avez un peu plus saigné durant les premières 12 heures, il ne faut surtout pas enlever le pansement avant 48 heures.  A la place, vous remettez la bande élastique brune un peu plus serré, car si votre pansement est enlevé trop précocement le saignement peut reprendre et ceci n'est donc pas indiqué.

    Un document vous sera remis après votre opération en même temps que vos médicaments analgésiques pour vous expliquer comment les prendre et leurs effets secondaires possibles. Rassurez vous, la douleur plus intense de la chirurgie ne dure normalement que 2 jours (…3 jours) chez 95 % des patients. Normalement, avec les divers médicaments qui vous seront remis avant de quitter la clinique, la douleur sera tolérable. Environ 5% des patients ont un seuil de douleur très bas et doivent prendre des narcotiques pour quelques jours supplémentaires.
    Je peux vous affirmer que la très grande majorité des personnes opérées me disent qu'ils s'attendaient à bien pire, faussement apeurés par la multitude de racontars qui existent autour de cette opération. Pourtant certaines histoires sont vraies : Auparavant plusieurs chirurgiens mettaient des plâtres et de grosses broches qui croisaient les articulations et qu'ils enlevaient à froid à la clinique. Et ceux qui étaient opérés des deux pieds ne pouvaient pas marcher pendant plusieurs semaines !  Heureusement, avec les dernières techniques modernes de fixation osseuses, la période post-opératoire est désormais beaucoup plus facile.
Premièrement la chirurgie est beaucoup moins douloureuse qu'avant. Auparavant les fractures osseuses n'étaient pas stabilisées de façon stable ( grosses broches et plâtre); après quelques jours le plâtre devenait un peu lâche et les fragments osseux bougeaient pendant plusieurs semaines ce qui occasionnait des douleurs durant plusieurs semaines. Maintenant les corrections osseuses sont fixées de façon plus solide. Ainsi il n'y a presque plus de douleur après 2 jours.
Deuxièment, la fixation étant plus stable on peut débuter plus rapidement les exercices postopératoires, de sorte que le pied reprend plus rapidement sa mobilité ( par opposition à celle qui a eu un plâtre durant 6 semaines...)

9 à 12 Jours post-opératoires

    Les sutures seront enlevées à notre infirmerie. Des stéri-strips (papiers collants) peuvent être appliqués.

    Vous pourrez désormais de nouveau prendre un bain (si vous n'avez pas de broche) ou une douche. Vous enlèverez vos bandages avant de prendre une bain, mais garderez les stéri-strips en place pour les 5 premiers jours.

    Vous essayerez de marcher... presque normalement.  N'oublions pas qu'il faut marcher plus sur son talon que sur l'avant-pied. et surtout sur le bord extérieur du pied car ceci risque d'engendrer d'autres problèmes (douleur aux métatarses latéraux, douleurs au genou ou au bas du dos). Vous éviterez de rester debout stationnaire. Si vous devez être debout, marchez. Dans certains rares cas, si la fixation manque un peu de stabilité on vous avisera d'éviter complètement d'appuyer votre pied par terre.

    Si vous avez une broche :

  •     Il sera préférable de prendre une douche plutôt qu'un bain. Bouger un peu vos orteils quand même. Refaites votre pansement après votre douche. Mettez un diachylon (emplâtre ou stéri-strip) sur le bout de la broche, pour éviter de l'accrocher. Celle-ci est généralement en place pour une durée de 4 semaines depuis l'opération et quand on vous l'enlèvera, ce ne sera pas plus douloureux que quand on vous a enlevé les sutures.
  •     Dans le but de garder une légère séparation entre le gros orteil et le deuxième orteil, vous porterez un bandage élastique brun pour une durée totale de 4 semaines débutant le jour de l'opération. Pour le mettre, vous passerez 2 fois le bandage autour du gros orteil, en l'écartant un peu, puis le passerez autour de votre pied et reviendrez à l'orteil pour répéter la procédure. Vous devriez normalement être capable de passer un doigt entre le premier et le 2e orteil. Après 4 semaines cette procédure n'est plus nécessaire. Vous remarquerez à ce moment une séparation 'exagérée' entre le 1e et le 2e orteils, mais c'est voulu, et ça disparaitra entre 6 et 8 semaines.

    Les exercices :

    Vous débuterez doucement les exercices du gros orteil (20 minutes) dans un bain tiède-chaud, en le poussant vers le bas et vers le haut. Après les exercices, vous pouvez appliquez un sac de glace ou sac magique froid.

A partir de la 4ème semaine post-opératoire


    Normalement à cette période vous pourrez de nouveau conduire une voiture. Pour certains c'est plus rapide; il faut être prudent, et l'on doit être capable de taper du pied sans douleur.

    La sandale post-opératoire. n'est plus nécessaire médicalement dans la majorité des cas après 5 semaines (bien que vous pouvez la porter pour quelque semaines additionnelles si vous ne pouvez porter encore aucun autre soulier).  Vous porterez un soulier large, genre espadrille, pour quelques semaines, puis essayerez graduellement de porter des souliers normaux. À l'occasion il peut être utile de s'acheter une paire de souliers ou de bottes d'hiver (bon marché) plus large, voire des «running shoes» d'homme… Il n'y a aucune contre-indication à ce stage, le seul problème étant l'enflure du pied. Ne soyez pas surpris de constater que vers la 6ème semaine le pied est plus enflé le soir qu'à la 4ème semaine : c'est que vous êtes plus actif et plus longtemps debout!

Augmentez les exercices en intensité et en fréquence.

    Une fois par jour minimum (idéalement 2 fois), environ 15 à 20 minutes, dans un bain tiède, prenez votre orteil avec le pouce et l'index, puis pousser le en haut et en bas successivement.

    Au moins 2 fois par jour, (idéalement 3 à 4 fois) pour environ 10 minutes, debout, levez le talon en vous mettant sur la pointe des pieds. Évitez la mauvaise démarche habituelle post-op, consistant à marcher sur le côté extérieur du pied !

    Ne soyez pas étonnés qu'après vos exercices votre orteil soit un peu enflé et douloureux , mais c'est le prix à payer pour obtenir une bonne mobilité de votre orteil.  En plus du froid à appliquer après les exercices, vous pouvez prendre un anti-inflammatoire comme Advil (Ibuprofène) 3 fois par jour,à l'occasion.  Ceci en plus de réduire l'enflure et la douleur, favorisa la mobilité de l'orteil.


© Dr André Perreault Tél.: 514-387-3871 Courriel: