Page d'accueil Page d'accueil Clinique Dr Perreault English version Formes usuelles Autres formes Traitement chirurgical Techniques chirurgicales Autres sujets
Techniques chirurgicales

Stade clinique II

Stade clinique II (suite)

Hallux valgus sévère

Hallux valgus DMAA

Hallux valgus hypermobilité

Hallux Valgus arthrosique et arthritique

Hallux Valgus rare

Chirurgies fréquemment associées

Complément esthétique

Chirurgies fréquemment associées

1. Ma modification de l'Ostéotomie de Weil (pour les autres métatarses)

Il est primordial de rétablir l'harmonie dans la longueur des métatarses. Ceci est particulièrement important après un traitement d'Hallux valgus. Un raccourcissement du 1e métatarse par rapport au 2e, ou une surélévation de la tête du 1e métatarse entraînera une métatarsalgie secondaire.

Cette ostéotomie permet de réduire la subluxation métatarso-phalangienne en réduisant la longueur du métatarse. Ma modification permet cependant d'élever un peu la tête du métatarse, et de corriger l'affaissement de celui-ci et par conséquent de traiter la callosité plantaire. Après plusieurs centaines d'opérations effectuées, toutes ces ostéotomies ont consolidées. Cependant si l'os est ostéoporotique ou que la fixation par vis semble précaire, mieux vaut choisir une autre méthode, car le risque de débricolage est trop élevé.

Lorsque l'orteil est marteau depuis plusieurs années, même après avoir procédé à la capsulotomie, l'allongement du tendon extenseur, l'orteil reste souvent suspendu dans les airs… semblant défié les lois de la gravité!

L'ostéotomie classique de Weil ne fait qu'un trait d'ostéotomie pour raccourcir le métatarse. M. Myerson a fait récemment une modification avec l'exérèse d'un biseau à base supéro-distale; ceci élève la tête, mais relève l'orteil qui souvent ne touche pas à terre. 2 ans auparavant, j'avais procédé à une modification qui enlève une tranche osseuse complète d'environ 2 à 3 mm. Ceci permet d'élever quelque peu la tête métatarsienne de (en plus de raccourcir le métatarse)

Luxation 2e MTP. Traitée avec ostéotomie de Weil modifiée.

Malgré l'ostéotomie, il persiste fréquemment une sub-luxation, de sorte que même après l'allongement des structures dorsales, l'orteil ne touche pas à terre. Bien que ceci ne cause aucun problème, les gens aiment bien que leurs orteils touchent à terre…

De plus en plus, j'utilise un transfert tendineux de Girdlestone (transfert du long fléchisseur sur le dorsum de P-1) peut être suffisant pour corriger la sub-luxation résiduelle MTP. Associé à une fusion inter-phalangienne proximal.


Dans certains cas plus rigide, il peut être nécessaire de faire une ostéotomie à biseau fermé plantaire de la base de P-1.
En plus d'une fusion IPP

Il faut faire attention aux pieds très rigides qui présentent un affaissement métatarsiens avec callosités plantaires; ici même une ostéotomie de Weil modifiée peut ne pas être suffisante, et une ostéotomie d'élévation (ex. Chevron vertical d'élévation peut être requise).

2. Orteil marteau


Hyper-extension MTP, Flexion IPP

Souple (passivement corrigeable) ie : qu'on peut faire passivement l'extension complète à IPP (inter-phalangienne proximale).



Transfert tendineux de Girdlestone
: Afin d'éviter une fusion (arthrodèse) de l'articulation inter-phalangienne proximale (qui nécessite la pose d'une petite broche temporaire) ceci n'est possible uniquement lorsque les tissus sont assez souples .

Nous divisons les 2 bandelettes du fléchisseur profond qui sont transposées en dorsal, croisées une sur l'autre; en réduisant l'hyper-extension MTP, ses tendons sont attachés un à l'autre et au tendon extenseur. Nous réduisons l'hyper-extension MTP, mais pouvons également corriger une déviation médiale ou latérale selon la tension appliquée sur une des bandelettes tendineuses.

Rigides (ne peut être réduit passivement)



Arthrodèse inter-phalangienne proximale (IPP)
avec ténotomie du long fléchisseur.

La fusion (arthrodèse) IPP corrige cette flexion aïgue rigide de l'inter-phalangienne proximale, en immobilisant de façon permanente cette articulation.


La petite broche est en place pour une durée de 4 semaines. Le but de faire la ténotomie du long fléchisseur, est d'éviter l'orteil en maillet (flexion au niveau de l'IPD : inter-phalangienne distale) qui s'installera progressivement sinon.



© Dr André Perreault Tél.: 514-387-3871 Courriel: