Page d'accueil Page d'accueil Clinique Dr Perreault English version Formes usuelles Autres formes Traitement chirurgical Techniques chirurgicales Autres sujets
Autres formes

Formes arthrosiques et arthritiques

Formes post-traumatiques

Formes neurologiques

Formes arthrosiques et arthritiques

Hallux Valgus avec arthrose

    Il est bien important de reconnaitre si la personne présente des signes d'arthrose de la 1e métatarso-phalangienne (MTP) avant d'entreprendre un traitement, car il devra être modifié en conséquence. En plus de corriger l'Hallux Valgus, il faut décomprimer l'articulation : c'est-à-dire faire en sorte que l'articulation soit ''moins serrée''. On doit ensuite essayer de réduire les contacts articulaires prématurés.

Halllux Valgus Arthritique

    Plusieurs maladies rhumatologiques peuvent entraîner un Hallux Valgus : polyarthrite rhumatoïde, arthrite psoriasique, etc.

    L'atteinte inflammatoire entraine une synovite des articulations. Celles-ci sont progressivement détruites. Cependant la vitesse et le degré sont très variables, dépendamment du contrôle de la maladie rhumatoïde. Souvent les capsules articulaires et les ligaments adjacents aux articulations sont affectés, avant la dégradation du cartilage. Ceux-ci s'étirent progressivement et ne peuvent plus maintenir les articulations en place. Dans la majorité des cas, la maladie n'atteint pas que le 1er orteil, mais les autres articulations MTP  (MétaTarso-Phalangiennes) sont aussi atteintes à l'avant-pied, ce qui entraîne en plus de l'Hallux Valgus l'affaissement des autres métatarses avec luxation dorsale métatarso-phalangienne. Ceci crée des voussures osseuses plantaires, avec callosités secondaires qui correspondent aux têtes métatarsiennes qui sont juste sous la peau (suite au déplacement distal du coussinet graisseux).
    Il faut donc tenir compte du stade de la maladie rhumatoïde, du degré de contrôle de la maladie, et des autres déformations associées. Dans les cas où il n'y a pas de destruction importante du cartilage de la tête du 1er métatarse, on peut tenter de sauvegarder l'articulation du gros orteil.   Cependant dans un cas sévère comme ici, il faut procéder autrement (voir chapitre sur les traitements).



© Dr André Perreault Tél.: 514-387-3871 Courriel: